esthétique réussite

... informations générales...

anne marie kapron la chirurgie plastique est un art qui s'appuie sur des données scientifiques.

Mais il ne s'agit pas d'une science exacte, et deux acteurs entrent en jeu : le patient (et la manière dont il va cicatriser), autant que le chirurgien. Il est, par conséquent, impossible de garantir un résultat et il arrive que des retouches soient nécessaires, notamment en cas de survenue de complications.

La cicatrisation cutanée est un facteur important du résultat d'une intervention. Celle-ci varie selon la personne ,son âge et la localisation de l'incision. La peau des sujets d'origine Africaine cicatrise souvent de façon plus hyper- trophique que celle des Européens Pour une même intervention, la cicatrice d'un enfant sera plus longtemps visible que celle d'un adulte.

Certaines régions comme les paupières et le visage donnent souvent de belles cicatrices ; inversement , le sternum ou l'épaule présenteront parfois des cicatrices hypertrophiques.
Notion essentielle : L'évolution cicatricielle, après opération, n'est terminée qu'après un délai minimum d'un an . Sa qualité finale ne peut être jugée que plus tard encore Le champ d'action de la chirurgie plastique est trop étendu pour que nous abordions tous les thèmes Il vous est donné ici les exemples les plus courants, et nous nous tenons à votre disposition pour parler des autres opérations pratiquées.

La première consultation

En règle générale , elle comprend : un interrogatoire approfondi afin de bien comprendre les motivations du consultant . Elle permet également d’apprécier sa stabilité psychologique . Cet entretien permet parfois de dissuader certaines personnes demandant un résultat irréalisable ou qui parait non souhaitable . L'examen clinique de l'imperfection motivant la consultation, complété d'un dossier iconographique L'explication, en détail, des modalités de l'intervention et du résultat escompté, en énumérant clairement les inconvénients transitoires, les suites normales et les possibles incidents. dans certains cas, il est possible de montrer des exemples de résultat sur documents. Le coût total de l’ intervention sera détaillé ; un devis est établi La consultation est nécessaire à l’établissement du devis , puisque la réalisation précise de l’intervention sera faite " sur mesure ", chaque cas étant différent . Un temps de réflexion entre la consultation et l'intervention est nécesssaire. N’ hésitez pas à demander un second entretien si vous avez besoin d'explications complémentaires. Cette seconde consultation sera gratuite. Le bilan pré-opératoire est adapté au type d'intervention envisagé et au patient. il comprend souvent un électrocardiogramme, toujours un bilan de coagulation et parfois des radiographies. il est impératif d' arrêter le tabac un mois avant une intervention comportant un décollement cutané (lifting chirurgie mammaire et abdominale ) ainsi que l'absorption d'aspirine et de ses dérivés (risque de saignement pendant et après ).

l’anesthésie et l’hospitalisation

Parfois seule une anesthésie locale sera administrée pour insensibiliser la zone à traiter ,accompagnée le plus souvent d’un sédatif pour vous relaxer . Certaines interventions nécessitent une anesthésie générale.
Citons encore l’anesthésie péri-durale l ’anesthésie connait ses incidents et accidents spécifiques qui vous seront expliqués par le spécialiste qui vous prendra en charge Parfois l'entrée en clinique a lieu la veille de l’intervention , la sortie se faisant alors le lendemain . Si l'opération est réalisée en ambulatoire,vous devrez arriver à jeun depuis 6 heures au moins ,avec le résultat des examens complémentaires . Il est conseillé de se faire conduire ,car le soir ,il est possible que vous soyez somnolent(e) et la conduite de votre véhicule sera alors interdite.

Les risques et les complications

Pourraient survenir : Hémorragies et hématomes ; arretez l’aspirine 30 jours avant l’intervention , respectez le traitement pré opératoire ; conservez le pansement compressif réalisé par le chirurgien en fin d’intervention , surveillez le drainage éventuel Une infection : faites scrupuleusement la préparation cutanée des 3 jours avant l’intervention ; lors de celle-ci , l’aseptie chirurgicale sera minutieuse ; une antibiothérapie flash sera administrée ; souvent une antibiothérapie post op sera prescrite Un retard de cicatrisation et/ou une dévitalisation cutanée : cessez de fumer 30 jours avant l’intervention , et pendant toute la durée de la cicatrisation Une cicatrisation défectueuse : venez aux rendez-vous post opératoires pour surveillance ; des retouches seront possibles plus tard.

Les suites opératoires

Habituellement le chirurgien et/ou l’anesthésiste vous verra le soir de l’intervention , et le lendemain . Si vous restez quelques jours en clinique , il vous verra chaque jour . Puis , après la sortie , à 8 jours , 15 jours , 1 mois , 3 mois , 6 mois , un an ; puis tous les ans . Les fils de suture sont enlevés entre 4 jours et un mois , selon la région opérée ; le plus souvent entre 8 et 15 jours
La cicatrice peut être dissimulée sous le maquillage pour le visage ou une lingerie pour le corps, presque tout de suite ; elle peut évoluer deux ans avant d’etre stabilisée . Un peu de patience est nécessaire avant l’obtention du résultat .

les résultats

Certains sont définitifs : le nez, les oreilles, le menton. Mais le chirurgien ne peut empêcher le vieillissement de se poursuivre et parfois, des retouches seront nécessaires, à long terme, plusieurs années après.


Docteur Anne marie KAPRON

Médecine et chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
Spécialiste qualifiée

Consultation à PARIS
74 rue Rodier 75009 PARIS

Tél : + 33 (0)1 42 802 511
Mail : docteurkapron@orange.fr

Esthétique Réussite Copyright 2015 - Tous droits réservés